Ecoles Ixelles

L’école de demain intègre les principes de liberté, flexibilité, fluidité, découverte, et fournit au même temps des repères, des référents, des lignes de conduite. Le dessin de l’extension des écoles 7 et 8 s’organise à partir de places et de contours, de centralités et de relations entre elles. Le bâtiment et la nature s’entremêlent. Les classes, largement ouvertes vers les espaces communs et les paysages extérieurs, permettent à l'enfant de se projeter dans une dynamique collective de découverte et d’apprentissage.

2016-2023

Les écoles 7 & 8 d’Ixelles devront accueillir dans les prochains années 375 nouveaux élèves : 125 en maternelle et 250 en primaire. Les structures existantes comptent deux bâtiments principaux distincts, un nouveau réfectoire, 10 pavillons temporaires et containers dispersés sur une grande plaine en intérieur d’ilot et un petit pavillon, dit des Lutins, à front de rue.

Le développement d’un projet de constructions neuves s’impose pour augmenter la capacité des deux écoles tout en préservant la cohérence de l’ensemble du site. Le programme prévoit la démolition des pavillons temporaires et la construction de 31 nouvelles classes de cours, 5 grandes classes polyvalentes, espaces communs de jeux, de travail et de repos, deux salles de gymnastique et de psychomotricité. 

La nouvelle extension sera construite en 4 phases :

  • Phase 1 (2018-2019) : Construction du nouveau Pavillon des Lutins sur l’Avenue du bois de la Cambre, abritant 4 classes de cours, un espace polyvalent, une salle de psychomotricité et ses annexes. 
  • Phase 2 (2020-2021) : Construction du nouveau Bâtiment-Patio sur la plaine, abritant des classes primaires.
  • Phase 3 (2022-2023) : Construction des Ailes Nord et Sud, cadrant la grande plaine centrale et abritant des classes maternelles, primaires et une salle de gymnastique.
  • Phase 4 (2024-2025) : Aménagement du terrain de sport et des modules de jeux dans la zone boisée.

 

Ecole et paysage entremêlés

Le volume principal se présente comme une architecture continue, compacte mais ouverte, structurée autour de deux centralités : le patio et la plaine de jeux.

Le projet préserve le paysage naturel et prend appui sur sa forte présence pour organiser les nouvelles constructions. La topographie existante est maintenue pour préserver les arbres. La déclivité naturelle du terrain est exploitée pour y enterrer partiellement la salle de gymnastique et pour créer un foyer-gradin, lieu nodal pour la vie de l’école. L’espace boisé qui traverse longitudinalement le site gardera sa force actuelle et sera complété d’aménagements ludiques et de nouvelles plantations.

Le bâtiment n’est pas un monolithe : il se ramifie, générant des espaces accueillants.

Le paysage se glissera dans et sous le bâtiment, par le patio et les parties d’étage sur colonnes, créant ainsi des zones abritées du soleil et de la pluie.

Le long des couloirs et des dégagements, les façades seront largement ouvertes sous forme de grands écrans vitrés, pour renforcer les rapports au patio et à la cour centrale. Les différentes zones du parc seront traitées comme un support pédagogique spécifique animé d’une identité particulière : la Place, le Bois, le Patio et le Théâtre de verdure, le Potager pédagogique. 

 

Pédagogie : un cadre structuré mais flexible

L’architecture participe à la formation de l’enfant. Elle en constitue le cadre : structuré mais flexible, permettant une grande variété de situations d’apprentissage. Les espaces seront larges, dégagés, lumineux. Leurs parois seront percées de fenêtres ciblées, c’est-à-dire proportionnées et positionnées au cas par cas, pour cadrer le rapport au paysage et aux espaces communs. Larges baies, comme des tableaux dressés sur l’environnement, ou petites baies, pour créer des univers à l’échelle de l’enfant.

La flexibilité, l’adaptabilité et la polyvalence des espaces permettra à la nouvelle école de s’adapter aux évolutions futures en matière de pédagogie.

Les classes, organisées suivant une trame régulière seront modulaires et interchangeables.

Couloirs et dégagements, en lien et prolongement des classes, sont conçus comme des véritables supports pédagogiques, permettant à l’enfant d’être immergé dans une dynamique collective d’apprentissage et découverte.

Plusieurs centralités s’articulent le long des parcours intérieurs :

  • Le foyer : point nodal du projet, espace hybride, à la fois auditoire, gradin, espace de rassemblement et circulation.
  • Des plateformes d’informations et d’échanges : la bibliothèque, l’aire informatique
  • Des pôles de formation et de créativité : les ateliers et les salles polyvalentes
  • Des aires de travail et de jeux pour petits groups d'élèves

 

Enveloppes : rythme, textures, couleurs

Les façades opaques seront marquées par des percements francs et cadrés à l’échelle de l’adulte et de l'enfant.

Le revêtement métallique de teinte claire sera scandé par une trame verticale. La recherche de légèreté est accentuée par un travail sur le rythme et les textures. Les grandes surfaces vitrées seront divisées en cadres transparents et opalins pour protéger l’intimité des certaines zones et éviter les vis-à-vis avec les voisins.

Les cadres de fenêtre seront rehaussés de couleurs suivant le principe d’une promenade chromatique en dégradé. 

La façade des Lutins sera l’interface de la nouvelle extension sur l’Avenue du Bois de la Cambre : l'espace polyvalent au rez-de-chaussée se tourne vers la rue ; le large passage ouvert le long du mitoyen, avec portail en retrait par rapport au front bâti, permettra l’accès à l’intérieur du site de l’école.

+ more

De school van morgen neemt de beginselen van vrijheid, flexibiliteit, informaliteit, ontdekking, en biedt tegelijkertijd structuur en geeft richting. Het ontwerp van de uitbreiding van scholen 7 en 8 wordt georganiseerd rondom gemeenschappelijke ruimten en legt verbanden tussen de verschillende scholen, afdelingen en gebruikersgroepen. Het gebouw en de natuur in het bouwblok vermengen. De klaslokalen richten zich grotendeels naar het landschap en speelplaats en bieden zo ruimte aan de belevingswereld van het kind en geven zo ruimte voor het doen van ontdekkingen in een dynamische leer.

+ en savoir plus

The school of tomorrow combines the principal ideas of liberty, flexibility, fluidity, discovery and at the same time provides certain benchmarks and guidelines. The concept of the School 7 & 8 extension arises from the space and its contours, and so the building and the nature create a strong bond. Whereas the classrooms open up towards the common spaces and exterior greenery allowing the child to live in a dynamic environment for learning and exploring.

+ meer
Nature
New construction
Program
kindergarten, primary school, gym halls
Location
Avenue du Bois de la Cambre, 1050 Bruxelles
Duration
2015-Studies in progress
Client
City of Ixelles
Author(s)
MA - L'Escaut-NOAHH / Full mission of architecture
Surfaces
gross : 6.451m² / net (fr SDP) : 5.105m²
Budget (excl vat)
8.354.000€
Team Escaut
Annachiara Eliseo - Florence Hoffmann - Olivier Bastin - Simona Paplauskaite - Yann Morel
More
Structure
NEY & Partners
Fluids
Cénergie
Acoustics
Daïdalos Peutz
Graphic design
Kidnap your Designer
Furniture design
Atelier 4/5